Clavecin

clavecin harpsichord hemsch

Le clavecin est mon second instrument.

Si l’orgue est mon instrument principal, le clavecin tient une place toute particulière dans mon univers musical. Je ne saurais marquer de préférence pour l’un ou pour l’autre, tant ils sont différents. L’orgue est un instrument qui s’impose le plus souvent, alors que le clavecin est un instrument plus intime. Dès que j’ai commencé à l’étudier, j’ai été surpris à quel point la prononciation, l’articulation étaient sensibles. C’était une surprise pour moi. J’avais des a priori et j’imaginais qu’on pouvait difficilement être « expressif » au clavecin. Pourtant les mouvements indiqués par les grands maîtres français sont sans équivoque : doucement, avec tendresse, enjoué, langoureux… Certes, ce n’est pas un instrument comparable au piano, dont les sons peuvent être modulés par un toucher infiniment varié. Mais c’est un instrument incroyablement sensible à l’articulation, à la « prononciation ». Très vite, cet instrument s’est révélé être un formidable complément pour enrichir le toucher à l’orgue. Ainsi j’ai changé radicalement ma façon de jouer.

Dans les pages du blog, vous trouverez des articles qui vous permettront de vous familiariser avec cet instrument et sa facture, et je vous présenterai des concerts et des interprètes.

Je vous partage dans le blog les différentes étapes de la construction de cet instrument et chercherai à vous donner l’envie de le découvrir. Si vous avez un clavecin, je suis en mesure de vous aider à l’entretenir, également à entreprendre des travaux de réparation ou de réglage. Comme tous les clavecinistes, je pratique l’accordage dans tous les tempéraments que l’on peut souhaiter. N’hésitez pas à prendre contact avec moi si vous avez besoin d’aide si vous apprenez l’accordage.

Lors de la construction de mon clavecin, j’ai peint la table d’harmonie, vous pouvez la voir sur le site de Déco d’Art, où je propose la décoration de clavecin, table d’harmonie et caisse.